Vendredi 7 février – 20h00
Ensemble Miroirs

Autour d’Astor Piazzolla, à la croisée du tango traditionnel et de la musique classique.

Kouchyar Shahroudi, flûte, Alain Rizoul, guitare, David Louwerse, violoncelle, Maria-Carmen Barboro, piano, Alexis Pelletier, récitant

Kouchyar Shahroudi, flûtiste, concertiste, interprète tous les répertoires de la musique occidentale ainsi que la musique persane qu’il joue au Ney.
Curieux des évolutions de la musique de notre temps il sollicite de nombreux compositeurs et plusieurs œuvres lui ont été dédiées (Chaynes, Girard, Mashayekhi…). Il a participé à plusieurs émissions sur France Musique et Radio Classique, et joue régulièrement en Europe, aux Etats- Unis, en Iran… Membre fondateur de l’ensemble Miroirs, il est flûtiste et piccolo solo à l’Opéra de Rouen et professeur au CRD du Havre. Sa discographie compte une dizaine d’enregistrements.

Alain Rizoul, concertiste et pédagogue, a toujours oeuvré pour faire connaître son instrument au-delà du public habituel de la guitare. Sa réflexion sur la musique, empreinte d’humanisme, sa volonté d’élargir le répertoire et de susciter l’intérêt de l’auditeur pour un instrument aussi intime que la guitare l’ont naturellement conduit à un répertoire essentiel, dépourvu de facilités et de « marivaudages ». Il a enregistré Villa-Lobos, Giuliani, Gismonti, Zavaro, Girard, Constant, Chaynes, Britten… chez Mandala, Ogam, Maguelone.

David Louwerse est actuellement le violoncelliste de l’Ensemble Variances sous la direction du compositeur Thierry Pécou dont le dernier enregistrement (Tremendum) a obtenu un Diapason d’Or. Il joue très régulièrement avec le bandonéoniste Guillaume Hodeau dans la série de concert Barocco Tango pour violoncelle et bandonéon. Il est professeur aux conservatoires de Paris 8ème et 17ème et régulièrement invité par l’Université de Kaoshiung (Taiwan) pour y donner des concerts et des Master Classes.

Maria-Carmen Barboro, pianiste, est essentiellement chambriste, notamment au sein de l’ensemble à géométrie variable Miroirs dont elle est membre fondatrice et pour lequel ont écrit de nombreux compositeurs de toutes esthétiques (Chaynes, Finzi, Girard, Féron…). Elle poursuit également une activité de conférencière dans le cadre des festivals de musique (Berlin, Lucerne, Parme…). Sa discographie compte plusieurs enregistrements chez Mandala, Maguelone, dont une nouvelle parution en octobre 2017, « Un sourire pour cent larmes », autour de Max Jacob, Satie, Debussy, Poulenc… avec le comédien Eric Verdin.

Alexis Pelletier est professeur de lettres modernes en Normandie. Poète, il a publié aux éditions Tarabuste : Mlash personnage d’ébauches (1996), Des références en chemin de fer (1997)… Chez d’autres éditeurs, ont paru Résonances (Christophe Chomant éd. Rouen, 2006), Quelques mesures dans l’époque (Voix d’encre, 2008)… aux éditions P.O.L un livre d’entretiens avec l’un des fondateurs du nouveau roman, Claude Ollier, Cité de mémoire en 1996. Alexis Pelletier travaille avec des peintres, des sculpteurs, des plasticiens et des musiciens. On lui doit des entretiens avec Gillet, Frank Wohlfahrt, Philippe Garel, Romano Zanotti… Il a également publié un livre pour le peintre Giannici, Têtes, Lumières et témoignages, Daniel Duchoze, 2001.

Plein tarif 16€
Tarif réduit* 8€
*Minimas sociaux, étudiants et moins de 18 ans